Étude inter-entreprises sur la téléconsultation 

 Le LET restitue des résultats de la première étude inter-entreprises sur la téléconsultation

Lesentel teleconsultation

Afin de mieux comprendre ce que partagent les patients qui ont recours à la téléconsultation, le LET, grâce au travail des sociétés BewellConnect, Cegedim, Santé, Doctolib, Feeli, Livi, Medadom, MesDocteurs, Qare, Teladoc et Tessan, a mené pendant plusieurs mois la première étude inter-entreprises observationnelle de l’utilisation de la téléconsultation en France.

Le vendredi 20 mai, le LET a restitué des résultats dans les locaux de PariSanté Campus en présence notamment de Mme Marguerite Cazeneuve, Directrice Déléguée de la Caisse Nationale de l’Assurance Maladie (CNAM), M. Yann-Maël Le Douarin, Adjoint au chef de bureau « Coopérations et contractualisations » de la Direction Générale de l’Offre de Soins (ministère des Solidarités et de la Santé), M. David Sainati, Coordinateur interministériel de la Stratégie d’accélération « Santé numérique » à la Délégation ministérielle au Numérique en Santé et les personnalités composant le Comité consultatif de l’étude : le Professeur Antoine Tesnière, Directeur de PariSanté Campus, M. Claude Kirchner, Directeur du Comité national pilote d’éthique du numérique, M. Gérard Raymond, Président de France Assos Santé et le Professeur Jean-Jacques Zambrowski, Président de la Société française de santé digitale.

L’étude prouve notamment le rôle clé de la téléconsultation dans l’accès aux soins, notamment dans les zones sous-denses.

Parmi les chiffres clés de l’étude, notons que :

  • Les patients qui ont recours à une téléconsultation sont 2,5 fois plus nombreux à ne pas avoir de médecin traitant par rapport à la population générale ;
  • Plus d’1 patient sur 4 qui a recours à une téléconsultation vit dans un désert médical. Contre 17,3% de la population française ;
  • Le recours à la téléconsultation la nuit est près de 2 fois plus important le week-end qu’en semaine, cela contribue à diminuer les recours aux urgences ;
  • La téléconsultation est accessible pour tous : 72,9% des patients ont pu bénéficier du tiers-payant ;
  • La téléconsultation ne désorganise pas les pratiques : 80,9% des téléconsultations ont lieu pendant les horaires de permanence des soins et 90,6% des téléconsultations ont lieu la semaine. 

Veuillez trouver dans le lien suivant le dossier de presse de la présentation des résultats de l’étude.

DOSSIER DE PRESSE

Dossier de presse étude LET (3)

 

2022 : Projets et ambitions du LET

Le LET intègre des sociétés de télésurveillance et de téléexpertise parmi ses nouveaux adhérents et lance plusieurs projets ambitieux pour 2022 pour l’ensemble de la filière de télémédecine

Paris, le 8 décembre 2021 – L’association des entreprises de télémédecine (LET), l’organisation rassemblant les entreprises de télémédecine en France annonce l’arrivée de nouveaux adhérents des secteurs de la télésurveillance et de la téléexpertise au sein de l’association. Cet élargissement, largement plébiscité, a conduit le LET à renouveler et réorganiser son bureau, afin de mieux défendre les intérêts et assurer une meilleure représentativité de tous les acteurs de l’ensemble de la chaîne de valeur de la télémédecine.

Depuis sa création en 2019, le LET a réussi à devenir un interlocuteur clé des pouvoirs publics sur les questions de télémédecine et à participer activement à l’entrée de la téléconsultation dans le droit commun, entérinée par les partenaires conventionnels lors de la signature de l’avenant 9 à la convention médicale le 30 juillet dernier.

Prenant acte des évolutions réglementaires, notamment le remboursement de la télésurveillance pour les maladies chroniques au sein du Projet de loi de finances de la sécurité sociale pour 2022 (PLFSS 2022), de la volonté de pouvoirs publics à déverrouiller les pratiques de médecine à distance ainsi que le besoin d’encadrement de ces pratiques, le LET souhaite devenir un interlocuteur de référence du secteur pour l’ensemble des partie-prenantes.

C’est pourquoi, réunis en Assemblée Générale le 26 novembre 2021, les membres du LET ont accueilli de nombreuses nouvelles adhésions et ont procédé à l’élection des membres du bureau pour l’année 2022. Le Bureau du LET, réuni le 2 décembre, a décidé d’élire, outre le Président et les Vice Présidents, un représentant par branche de télémédecine afin d’acter cette nouvelle représentativité. Le nouveau bureau du LET est donc composé comme suit 

Président : François Lescure de TELADOC Health France

Vice-Président en charge des Affaires médicale : Maxime Cauterman de Livi

Vice-Présidente en charge des Affaires Publiques : Marie-Laure Saillard de MesDocteurs

Représentant de la branche téléconsultation : Stéphane Laurent de TELEOPHTALMO

Représentant de la branche téléexpertise : Daniel Kuentz de MEDIN+

Représentant de la branche télésuivi/télésurveillance : François-Guirec Champoiseau de CureetyVice-Présidente en charge des Affaires Publiques : Marie-Laure Saill : Daniel Kuentz de MEDIN+Représentant de la branche télésuivi/télésurveillance : François-GuirecChampoiseau de Cureet

2022 : Projets et ambition du LET

Fort de l’adhésion d’un grand nombre de nouveaux membres, le LET porte un projet de très grande envergure pour 2022 : l’élaboration d’une étude médico-économique sur la télémédecine grâce à laquelle le LET pourra illustrer les contributions marquantes de tous les acteurs du secteur. Cette étude fournira le premier support médico-économique chiffré fiable relatif aux usages en vie réelle de la téléconsultation en France et contribuera aux évolutions futures des pratiques et usages.

Invité lors de l’Assemblée générale à présenter le projet ParisSanté Campus, Antoine Tesnière, directeur général de PariSanté Campus a pu rappeler l’ambition du Gouvernement à faire de la France un leader mondial de la santé numérique et à annoncer sa volonté de collaborer avec les membres du LET pour ses différents projets à venir.

Reconduit pour un deuxième mandat, le Président François Lescure se réjouit de pouvoir porter, de nouveau, la voix d’un secteur en pleine expansion : « En 2022, le LET poursuivra ses efforts pour s’imposer comme l’interlocuteur naturel et privilégié des sujets de télémédecine. Nous aurons à cœur, avec l’ensemble du bureau, de mener à bien nos nouveaux projets, être force de propositions pour l’innovation en santé et d’accompagner, comme nous l’avons fait précédemment, les pouvoirs publics dans la mise en œuvre de la stratégie d’accélération «  Santé numérique  » en France. S’appuyant sur des outils parfaitement maîtrisés par les entreprises de télémédecine comme l’internet des objets, les plateformes de services, l’intelligence artificielle, les dispositifs médicaux numériques, les essais simulés ou la robotique, le LET a pleinement sa place pour accompagner cette stratégie. »

A propos du LET

Les Entreprises de Télémédecine (LET) est l’association regroupant les acteurs privés de la télémédecine. Le LET a été créé le 23 janvier 2019 à l’initiative d’une vingtaine de sociétés engagées dans la télémédecine en France. L’association a pour objectif de promouvoir le développement de la télémédecine en France auprès des patients, des professionnels de santé et des pouvoirs publics. L’association est présidée par François Lescure (TELADOC HEALTH France) et compte une quarantaine de membres qui représente plusieurs centaines d’emplois qualifiés et plusieurs milliers de professionnels de santé.

Contact Média

François LESCURE
Président Les Entreprises de Télémédecine
(LET)
info@lesentel.org

Lénaïg BOBIN
lenaig.bobin@grayling.c
om
+33 (0)6 66 41 01 22